Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 12:28

Le labarum est l'étendard militaire portant le symbole chrétien de la croix adopté à partir de Constantin Ier par les empereurs romains.

Cet étendard représente la croix et le monogramme du Christ : les 2 premières lettres, en grec, du mot Christ : le X = qui = Ch et P = ro = r, superposés.

Le premier monogramme pour désigner Jésus ne s'est pas inspiré de son nom mais de son titre de majesté « Christos » ("l'oint du Seigneur"), abrégé en XP, les lettres khi (X) et rhô (P) de l'alphabet grec. Le chrisme est souvent inscrit dans un cercle, signe géométrique deLabarum.jpg la perfection divine.

 

Cet étendard a été dicté par le Seigneur Jésus-Christ à Constantin, césar des Gaules, de la Bretagne et de l'Espagne.

 

D'après Eusèbe de Césarée qui atteste l'avoir vu plusieur fois, le labarum était une longue haste dorée, munie d'une traverse formant la croix et portant une riche draperie carrée surmontée d'une couronne d'or et de pierreries. Sur la draperie se voyaient les effigies de l'empereur et de ses deux fils. Dans la couronne figurait le monogramme du Christ.


Après avoir assuré ses frontières sur le Rhin, Constantin résolut de faire la guerre à Maxence, qui à Rome s'était proclamé Auguste, contrôlant l'Italie et l'Afrique du Nord. Il s'empara de toutes les villes d'Italie. La dernière bataille eu lieu aux portes de Rome.


Eusèbe de Césarée tient de Constantin le récit de sa vision :

Tandis que ce prince marchait à la tête de ses troupes, il vit dans le ciel, un peu après midi, une croix lumineuse avec ces mots : «In hoc Signo vinces» (par ce signe tu vaincras). La nuit suivante, le Christ lui apparut pendant son sommeil, lui montra la même image qu'il avait vu dans le ciel et lui ordonna de la placer sur ses étendards.

 

Le Labarum fut donc placé sur les étendards des légions romaines et sur les boucliers des soldats.

À la tête de ses troupes comptant de nombreux gaulois, Labarum en main, Constantin à cheval mèna la charge. Vaincu, Maxence fut pris dans le tourbillon de ses troupes débandées. Jeté à l'eau, au pont Milvius, on retrouva son corps le lendemain dans le Tibre. On lui coupa alors la tête qu'on promèna dans Rome, au bout d'une pique.

bataille-du-pont-Milvius.jpg
                          La bataille du pont Milvius par Pieter Lastman (1613)


Suite à la bataille du pont Milvius, le 28 octobre de l'an 312, Constantin embrassa la religion chrétienne, faisant de l’année 312 la borne frontière entre l'Antiquité païenne et l'époque chrétienne.

Cette victoire fut la victoire de l'Église après trois siècles de sacrifices et de martyres.

Le Labarum flotta dès lors au-dessus des armées de Constantin 1er et de tous les empereurs romains.

Le Labarum apparut sur la nouvelle monnaie : " le solidus " qui dura un millénaire.

Trois mois après la bataille, c'est l'Édit de Milan : la paix constantinienne.Labarum

 

Dans l'iconographie antique tardive, le labarum est représenté comme un étendard portant le chrisme ou bien une inscription rappelant la victoire de Constantin, comme c'est le cas par exemple sur le diptyque de Probus, consul en 406 : In Nomine Christi Vincas Semper (Au nom du Christ tu vaincras toujours).

Le chrisme est souvent accompagné des lettres α (alpha) et ω (oméga). Ces lettres, qui encadrent l'alphabet grec, symbolisent la totalité : le commencement et la fin.

 

Sources : The Oxford History of Byzantium, Cyril Mango _ Histoire de l'Église, éd. Clovis

Partager cet article

Repost 0
Published by Lutèce - dans Religions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de scripta-manent
  • Le blog de scripta-manent
  • : Textes, archives, découvertes, articles de presses
  • Contact

Recherche

Liens