Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 02:42

Le mur d'Hadrien est une fortification en pierre et en tourbe construite à partir de 122 après J.-C. par les Romains sur toute la largeur de l'Angleterre pour protéger le sud de l'île des attaques des tribus calédoniennes de l'actuelle Écosse.

  157.jpg

C’est en 122, que l’empereur Hadrien décide de l’amélioration des fortifications voulues par Agricola quelques 40 années plus tôt entre les estuaires de la Tyne et de la Solway, afin de stopper les raids de plus en plus fréquents des barbares du nord. Le mur coupe ainsi l’Angleterre sur près de 120 km dans la région des Borders, sa construction demandant 3 légions, soit 18.000 hommes, des auxiliaires et s’étalant sur 6 années.

 

Le romains surent exploiter le relief afin d’en tirer le meilleur parti. Le mur est constitué d’un cœur d’argile et d’un remblai recouvert de pierres taillés d’une épaisseur de 3 mètres pour une hauteur, moyenne, de 4 mètres. Tous les milles, on édifia des fortins abritant des garnisons comprenant de 25 à 50 hommes.

 

Le mur d’Hadrien matérialise la frontière entre les deux mondes, celui romanisé et civilisé et celui des bretons du nord. Au mur viennent s’adjoindre aussi 16 forteresses espacées de 11 à 12 km pouvant abriter quelques 500 hommes soit une cohorte d’infanterie soit 16 escadrons de 32 cavaliers.

 

Les trois légions se trouvaient stationnées en retrait du mur gardé par quelques 12.000158.png auxiliaires et qu’un fossé de 6 mètres de large et 3 de profondeur venait renforcer. Plus à l’Ouest, les Scots avaient l’habitude de conduire des raids maritimes, le mur fut donc prolongé par un réseau de forts côtiers. Enfin, la tactique employée par les barbares reposait sur le harcèlement et le refus de tout choc frontal, aussi, pour tirer bénéfice de sa mobilité, l’armée romaine pratiqua de nombreuses ouvertures dans le mur pour permettre de rapides raids contre les ennemis.

 

Au début du Ve siècle de l'ère chrétienne, l'empire romain en plein déclin négligea cette frontière si lointaine. Les soldats, abandonnèrent peu à peu leur poste, s'installant pour la plupart dans la région pour devenir de simples paysans. Au cours des siècles qui suivirent, le mur fut laissé à l'abandon, livré au pillage des villageois qui récupérèrent une grande partie des pierres pour construire d'autres murs, leurs maisons, leurs églises. On trouve ainsi dans les fondations de l'abbaye d'Hexham des pierres romaines.

 

 


 


 
 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Lutèce - dans Rome
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de scripta-manent
  • Le blog de scripta-manent
  • : Textes, archives, découvertes, articles de presses
  • Contact

Recherche

Liens